top of page

Cœur battant de la métropole, la Gare d’Anvers-Central, qui voit passer quotidiennement 65 000 voyageurs, sert de toile de fond exceptionnelle à la première exposition d’un artiste plasticien, au sein même de son emblématique architecture. Durant tout le mois de septembre, à l’invitation de la société d’affichage publicitaire ClearChannel, l’artiste Kevin Denis exposera quatre œuvres monumentales sur les quatre piliers de sa majestueuse salle d’attente, dominée par un spectaculaire dôme. Une scène unique qui verra fusionner art et énergie du quotidien. 

Acteur émérite de la publicité extérieure, ClearChannel a invité le peintre Kevin Denis à une collaboration artistique pour investir un carrefour ferroviaire emblématique. Le pari était de créer des œuvres sur des bâches publicitaires, les transformant par la suite en toiles exprimant une démarche plastique authentique. Au final, quatre bâches peintes adaptées aux dimensions (11 mètres de hauteur par 2,30 mètres de largeur) des quatre piliers du dôme de la Gare d’Anvers-Central verront fusionner astucieusement le monde de la publicité et la dimension artistique. Une œuvre d'apparence abstraite qui devrait apporter une touche poétique et contemplative à un espace grandiose. 

Considérée aujourd’hui comme l’un des monuments les plus fastueux de Belgique et l’une des plus belles gares du monde, la Gare d’Anvers-Central a été érigée entre 1895 et 1905 par l’architecte brugeois Louis de la Censerie. Construite dans le style éclectique comme une cathédrale ferroviaire, le dôme de sa salle d’attente culmine à 73 mètres de hauteur.

 

« Au cœur de la Gare d'Anvers-Central, une ambiance singulière règne », explique Kevin Denis:  

“Quand l’opportunité d’exposer dans la gare Centrale d’Anvers s’est présentée à moi, je me suis rendu sur les lieux afin d’observer l’espace non pas comme un voyageur mais comme un spectateur. 

Ce que j’ai perçu, ce sont deux mondes qui se superposent : en bas, l’agitation des voyageurs, courant après leurs trains, chacun avec ses propres défis à relever ; en haut, la lumière changeante à travers les vitraux du dôme, paisible et silencieuse, comme indifférente au bruissement du monde. 

C’est ce contraste étonnant qui m’a inspiré le titre de mon installation dans la gare, ÉCLAIRCIE. Celui-ci évoque un faisceau lumineux, une lueur d’espoir qui pourrait se comparer à une solution à un problème, à un accord de paix, à une naissance, à la vie ou à l'espoir, le calme après le chaos… 

"Je pourrais comparer ma peinture à un compromis ou à une conversation entre des personnes, où chaque couleur résiste, a son mot à dire, et cherche à trouver sa place pour exister. 

La plupart de mes peintures sont floues ou chargées de noir, parfois même obstruées, comme si quelque chose bloquait le chemin. L'idée de compromis émerge car, malgré les éléments qui obstruent le tableau, comparables aux échecs et obstacles dans nos vies, il y a toujours un arrière-plan suggérant une forme de conciliation, une lueur d'espoir, une sortie de secours. 

Tel est le chemin que je parcours à travers ma peinture. 

A la Gare d’Anvers-Central, je souhaite inviter le visiteur, voyageur ou amateur d’art, à élever le regard, à s’imprégner de mon travail, où obscurité et lumière se rencontrent comme les deux faces d’une même pièce."

 

Autour de cet évenement, une parution sera diffusé première semaine de septemble, sur l’ensemble des panneaux publicitaire digitaux de ClearChannel et via Artcrush, sa galerie d’art numérique, ajoutant une touche moderne et dynamique à cette collaboration artistique. 

Avant leur installation, les quatre œuvres ont été soigneusement photographiées en atelier, offrant ainsi une perspective numérique préalable de ces compositions en grand format. Cette anticipation numérique permettra de fragmenter les œuvres en plusieurs tableaux individuels, accessibles via un QR-code, disponible au sein même de la gare. 

Parallèlement à cette installation dans la Gare d’Anvers-Central, une exposition d’œuvres sur châssis de Kevin Denis est proposée par la Galerie National 55 (Prekersstraat 22 à 2000 Anvers), du 7-15.09.2024 ; www.national55.com

Kevin Denis est également représenté par nwbartconsulting. https://www.nwbartconsulting.com/ 

Kevin Denis (1982) peint depuis l’enfance. C’est donc tout naturellement qu’il s’est dirigé vers des études artistiques à l’ESA Saint-Luc (Bruxelles). L’art de rue a toujours été pour lui une source d’inspiration indéniable, tout comme sa réflexion autour de l’impact du temps qui passe et de l’impossibilité de le remonter.

Avant de s’adonner pleinement à sa passion, il développe une carrière de peintre en bâtiment et de décorateur d’intérieur. En contrepoint, il utilise les matériaux de ses chantiers, qui viennent vampiriser ses toiles, manière de prolonger le vécu en donnant vie à la couleur, d’offrir une continuité à son travail en le faisant entrer dans ses tableaux.

Son travail s’articule autour de la spontanéité, en une recherche permanente de cohésion entre formes et contrastes, qui s’allient naturellement au fur à mesure de la composition, mélange subtil entre clarté et obscurité, blanc et noir. L’objectif de sa quête plastique étant de prendre conscience des aléas de son parcours de vie et d’accepter les traces du passé afin de les sublimer picturalement. 

bottom of page